accélération


accélération

accélération [ akselerasjɔ̃ ] n. f.
• 1327; lat. acceleratio, de accelerare
1Cour. Augmentation de vitesse. L'accélération d'un mouvement. Cette voiture a des accélérations foudroyantes. Fig. Le fait d'aller plus vite. L'accélération du pouls, de la respiration. L'accélération des travaux. L'accélération de l'histoire : événements et transformations qui se succèdent de plus en plus vite.
2Phys. Variation de la vitesse en fonction du temps. Accélération de la pesanteur.
Math. Vecteur accélération : vecteur dérivé, par rapport au temps, du vecteur vitesse d'un point sur une trajectoire. Accélération négative. décélération.
Écon. Principe d'accélération : rapport quantitatif entre la production des articles finis et celle des moyens de production nécessaires correspondants.
⊗ CONTR. Ralentissement.

accélération nom féminin (latin acceleratio) Fait de devenir plus rapide, d'être accéléré ou de s'accélérer : L'accélération des travaux, du progrès. Aptitude d'un véhicule à augmenter sa vitesse instantanée. (Elle est liée à la puissance massique.) Mécanique Quotient de la variation du vecteur vitesse par la durée correspondante. ● accélération (expressions) nom féminin (latin acceleratio) Accélération de l'histoire, cadence accélérée à laquelle, selon certains, se succèdent les événements politiques et les transformations économiques depuis la fin du XVIIIe s. Principe d'accélération, principe selon lequel de faibles changements dans la demande de biens de consommation provoquent des variations beaucoup plus importantes dans la demande de biens de production. (De ce fait, les investissements progressent davantage que la demande finale.) Accélération de la pesanteur, accélération du mouvement de chute libre des corps pesants. (Elle est notée . Son module varie selon la latitude et l'altitude. À la latitude 45° et à l'altitude zéro, celui-ci vaut : g0 = 9,806 65 m°s2.) ● accélération (synonymes) nom féminin (latin acceleratio) Fait de devenir plus rapide, d'être accéléré ou de s'accélérer
Contraires :
Économie. Principe d'accélération
Synonymes :
- accélérateur

accélération
n. f.
d1./d Augmentation de vitesse. L'accélération du train a été sensible dès la sortie de la gare.
d2./d Augmentation de la rapidité d'une action. L'accélération des travaux.
d3./d MECA Quotient d'une variation de vitesse par l'intervalle de temps correspondant. Accélération instantanée: limite de ce quotient quand l'intervalle de temps tend vers zéro.

⇒ACCÉLÉRATION, subst. fém.
I.— [En parlant d'un mouvement physique ou d'une activité humaine] Augmentation de la vitesse (cf. accélérer I) :
1. Les signes accessoires de la parole, l'accent, l'intonation, le geste, le mouvement des yeux et de la physionomie, l'accélération et le ralentissement du débit, se prêtent au besoin à des nuances infinies, comme celles des pensées qu'il s'agit de rendre, comblent en quelque sorte les intervalles et les hiatus du langage, ...
A. COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 314.
2. Cette concentration terrible de force, cette accélération désespérée en ligne droite, c'est ce que vous retrouvez partout dans la vie anglaise. Tous les ressorts sont ici tendus à l'excès. Machines, chevaux, vaisseaux, les hommes même, sont lancés avec le maximum de vitesse.
J. MICHELET, Sur les chemins de l'Europe, 1874, p. 146.
3. ... la vie urbaine commence plus tôt et, par conséquent, prend plus d'extension. L'accélération régulièrement plus rapide de ce développement démontre que, loin de constituer une sorte de phénomène pathologique, il dérive de la nature même des espèces sociales supérieures.
É. DURKHEIM, De la Division du travail social, 1893, p. 241.
4. ... l'on causait de la précipitation des choses, des événements, des succès, de l'accélération de tout au monde, et l'on se demandait si ce n'était pas le caractère des fins de siècles, s'il n'y avait pas à ces époques, limitées par des calculs humains, une accumulation, un trop plein d'incidents voulant débonder pour débarrasser le siècle qui va venir.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, avr. 1894, p. 544.
5. On peut parler d'une « conduite de l'effort », réaction d'augmentation ou d'accélération spécifiquement humaine.
E. MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 430.
6. Silence, obtenu non pas comme un affaiblissement, mais le renforcement au contraire de quelque chose de positif. Une accélération de l'intérêt.
P. CLAUDEL, Partage de midi, 1949, III, p. 1141.
7. Le détail des négociations montre une série de progrès et de reculs, d'espoirs et de déceptions, qui reflètent fidèlement les ralentissements et les accélérations de la guerre froide.
B. GOLDSCHMIDT, L'Aventure atomique, 1962, p. 187.
8. ... si l'offre du produit en biens de consommation et l'offre de travail dans la région sont élastiques, l'inflation régionale fait place à une élévation du produit régional et du revenu régional en termes réels. Il en résulte des effets de multiplication et d'accélération pour l'investissement dans l'ensemble régional...
F. PERROUX, L'Économie du XXe siècle, 1964, p. 212.
Rem. L'idée d'accélération amène volontiers avec elle celle de renforcement ou d'augmentation quantitative (ex. 5, 6, 8).
II.— Emplois techn.
ASTRON. Accélération d'une planète. ,,Variation de la vitesse de translation d'une planète sur son orbite elliptique.`` (Lar. 20e); Accélération du mouvement diurne des étoiles (cf. Lar. 20e); Accélération de la lune. ,,Variation de longitude due au changement d'excentricité de l'orbite terrestre.`` (Lar. 20) :
9. ... les marées agissent comme un frein sur notre globe, et (...) la rotation de la terre devient de plus en plus lente. Ainsi s'expliquerait l'accélération apparente du mouvement de la lune, qui paraîtrait aller plus vite que la théorie ne le lui permet parce que notre horloge, qui est la terre, retarderait.
H. POINCARÉ, La Valeur de la science, 1905, p. 39.
10. ... comme il y a une agilité dans l'espace (si toutefois le terme d'espace convient encore à ce dispositif spirituel), de même il y aura une agilité dans le temps, de sorte que l'être avec cette accélération ou ce retard calculés dont les rayons stellaires nous donnent expérience se rattachera de toutes parts à l'infinie variété des causes et des effets dont il fut le point de suture à la fois imperceptible et universel.
P. CLAUDEL, Un Poète regarde la croix, 1938, p. 180.
BOT. Accélération basifuge. [En parlant d'un végétal] Évolution par suite de laquelle les types de structure observés dans un végétal se retrouvent à un même niveau au cours du vieillissement des plantules (d'apr. Lar. encyclop.).
ÉCON. POL. Principe d'accélération. Loi économique définissant la relation entre l'évaluation des besoins en biens de consommation et leur disponibilité dans la production réelle (d'apr. Lar. encyclop.).
MÉCAN. Variation de vitesse par unité de temps. ,,Si l'on considère un point matériel animé d'un mouvement rectiligne uniformément varié, c'est-à-dire dont la vitesse varie de quantités égales dans des temps égaux.`` (Lar. encyclop.) :
11. Toute accélération du mouvement (d'un) câble a... pour conséquence une modification simultanée de la vitesse de rotation de la molette, poulie folle... sur laquelle passe le câble avant de s'engager dans le puits.
J.-N. HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Cours d'exploitation des mines, 1905, p. 1023.
12. Dans ces conditions, la matière, soumise au refroidissement et à la force centrifuge, s'écoule des pôles vers l'équateur de la masse, et se dispose sur une zone, qui est le lieu des points où la pesanteur et l'accélération centrifuge se font équilibre.
P. VALÉRY, Variété 1, 1924, pp. 135-136.
13. ... la force est un vecteur exprimant la loi des accélérations qu'échangent deux corps en présence.
R. RUYER, Esquisse d'une philosophie de la structure, 1930, p. 23.
Spéc. Augmentation de la vitesse d'une voiture automobile par pression sur l'accélérateur (cf. hist. et sém., ex. 4, 5).
PHYSIOL. Accélération du pouls, accélération de la respiration. ,,Se dit quand dans un temps donné, il y a plus de pulsations ou de respirations qu'en état de santé.`` (LITTRÉ) :
14. Pendant la galvanisation de la corde du tympan, il n'y a pas réellement accélération de la circulation. Ce n'est qu'après que le jet du sang devient plus fort.
C. BERNARD, Cahier de notes, 1860, p. 196.
15. ... ce sont brusquement des sensations profondes d'inexistence, des chaleurs insupportables aux mains, de l'accélération du pouls, de la faiblesse. Tout cela créé, orchestré, déclenché par un estomac désastreux et par un système de nerfs qui est dada.
A. GIDE, P. VALÉRY, Correspondance, lettre de P. V. à A. G., sept. 1920, p. 479.
16. ... la colère détermine des modifications de tous les systèmes organiques. Les muscles se contractent. Les nerfs grands sympathiques et les glandes surrénales entrent en jeu. Leur action produit l'élévation de la tension artérielle, l'accélération des battements du cœur, ...
A. CARREL, L'Homme, cet inconnu, 1935, p. 269.
Prononc. :[]. Harrap's 1963 transcrit : . Enq. ://.
Étymol. ET HIST. — 1. 1327 « fait d'exécuter plus rapidement un acte » (J. DE VIGNAY, Mir. hist., 9, 16 [éd. 1495] ds QUEM. t. 1 1959 : La crudelité et acceleration de peine); 1349 « id. » (Arch. Nat. JJ 78, 1° 57 v° ds GDF. Compl. :Pour acceleracion de nostre paiement); 2. 1508-1517 « mouvement rapide, promptitude » (FOSSETIER, Chron. Marg., ms. Brux. I, fol. 117 v° ds GDF. Compl. : Acceleration de issir des mains des Egiptiiens); 3. 1701 « augmentation de la vitesse d'un mouvement », phys. (Trév. s.v. : Acceleration Se dit principalement en physique de l'accroissement de vitesse dans le mouvement des corps... Galilée est le premier qui a trouvé la proportion de l'accélération du mouvement...); d'où les emplois du mot dans différents domaines : a) astron. 1776 accélération diurne des étoiles (Encyclop. Suppl. t. 1 s.v. :C'est la quantité dont leur lever et leur coucher avancent chaque jour, ainsi que leur passage au méridien); 1845 (BESCH. s.v. : Accélération d'une planète. Il y a accélération dans le mouvement des planètes lorsque leur mouvement diurne réel est plus grand que leur mouvement diurne moyen; ID., ibid. : Accélération du mouvement moyen de la lune); b) méd. 1845 (Ibid. : Accélération... Accroissement de la vitesse qu'éprouve le mouvement de quelque organe ou de quelque fonction, et spécialement le mouvement de l'accélération sanguine. Accélération du pouls; accélération du sang); c) mécan. 1928 (Lar. 20e s.v. : Accélération angulaire... c'est dans un mouvement de rotation uniformément varié autour d'un axe, la variation de vitesse angulaire par unité de temps); spéc. autom. 1964 (Lar. encyclop. s.v. : Accélération... augmentation de la vitesse d'une voiture sous l'action de l'accélérateur); aviat. 1964 (Ibid. : accélération en aviation); d) bot. 1964 (Ibid. : accélération basifuge); e) écon. pol. 1964 (Ibid. : Principe d'accélération).
Empr. au lat. acceleratio, au sens 1, c.-à-d. corresp. à accelerare trans., attesté une seule fois en lat. class. comme terme rhét. « action de rendre son élocution, son débit plus rapide » ds Rhet. Her., 3, 13, 23 ds TLL s.v.; repris en lat. chrét. : HIL., in psalm., 119, 18, ibid. :accelerationem regni caelestis « action de hâter l'avènement du royaume de Dieu »; bien attesté en lat. médiév. : XIIe-XIIIe s., HERACLIUS, II, 53 ds Mittellat. W. s.v., 76, 41 : acceleratio operis; cf. les sens des 2 1res attest. fr. avec ceux du verbe : Ve s. FAUSTUS, De gratia, 1, 17 ds TLL s.v. accelerare, 272, 85 : accelerare supplicia; et IV-Ve s., Cod. Theod., 11, 28, 3, ibid., 272, 81 : accelerare solutionem... debitorum; aux sens 2 et 3, c.-à-d. corresp. à accelerare intrans., cf. lat. médiév. : 867, REGINO, Chron., 92, 8 ds Mittellat. W. s.v., 76, 46 : cum summa acceleratione ad classem repedare.
STAT. — Fréq. abs. litt. :117.
BBG. — BAUDHUIN 1968. — Electron. 1963-64. — FROMH.-KING 1968. — GALIANA Déc. sc. 1968. — GIRAUD 1956. — GUILB. Astronaut. 1967. — LAITIER 1969. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — NYSTEN 1814-20. — PIÉRON 1963. — PIR. 1964. — PRIVAT-FOC. 1870. — ROMEUF t. 1 1956. — Sc. 1962. — UV.-CHAPMAN 1956.

accélération [akseleʀɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1327, « fait d'exécuter plus rapidement un acte »; lat. acceleratio, de accelerare. → Accélérer.
1 (1701). Cour. a Augmentation de vitesse (d'un mobile). || L'accélération d'un mouvement. || Une voiture qui a des accélérations foudroyantes.
b Fig. Le fait d'aller plus vite, activité plus rapide. Activation. || L'accélération de la circulation, du pouls, de la respiration. || L'accélération des travaux. || L'accélération de l'histoire : événements et transformations qui se succèdent de plus en plus vite.
0.1 (…) ce pouvoir échappe au président du Conseil parce qu'il n'a plus d'existence privée et que l'accélération du film politique obéit à des lois qui le dominent et qui ne dépendent pas de lui.
F. Mauriac, Bloc-notes 1952-1957, p. 125.
0.2 Armand parlant très vite ou parlant en marchant et d'un pas rapide, par l'accélération du débit s'opposant au ton grave de la voix il obtenait une réussite musicale savante. Sur un mouvement aussi précipité on attendait un timbre aigu, ou d'une voix si grave qu'elle se mût lourdement, difficilement : elle était agile.
J. Genet, Journal du voleur, p. 141.
c Phys. || Accélération des particules ( Accélérateur, II., 4.).
0.3 Au moment où les techniques électriques atteignent leur plein développement, elles produisent à titre d'élément des schèmes nouveaux qui amorcent une nouvelle phase : c'est d'abord l'accélération des particules, réalisée initialement par des champs électriques, puis par des champs électriques continus et des champs magnétiques alternatifs, et qui conduit à la construction d'individus techniques ayant fait découvrir la possibilité d'exploiter l'énergie nucléaire.
Gilbert Simondon, Du mode d'existence des objets techniques, p. 68-69.
REM. Cette valeur correspond au sens (virtuel ou, en tout cas, rare) « fait d'accélérer (qqch.), de faire aller plus vite ».
2 Sc. Quotient de la variation de la vitesse par l'intervalle de temps correspondant. || L'unité d'accélération est le mètre par seconde carrée (m/s2 ou m♦s−2) dans le système international; le centimètre par seconde carrée (ou gal) dans le système C. G. S. || Accélération moyenne (d'un point mobile, entre deux instants) : quotient de la différence des vitesses de ce point à ces instants par l'intervalle de temps qui les sépare. || Accélération instantanée (d'un point mobile, à un instant), dérivée de la vitesse par rapport au temps.Appos. || Vecteur accélération : le vecteur dérivée par rapport au temps du vecteur vitesse. || Composante normale (1.), composante tangentielle de l'accélération. || Accélération normale (ou radiale), accélération tangentielle (à la trajectoire d'un mobile). || Accélération angulaire (l'unité de mesure est le radian par seconde carrée : rad. s−2). || Accélération d'entraînement (d'un mobile en mouvement dans un référentiel en mouvement). || Accélération complémentaire (ou de Coriolis). || Mouvement rectiligne uniformément varié (accéléré ou retardé), dont l'accélération est constante. || Accélération de la pesanteur : accélération du mouvement de chute libre des corps pesants, notée g. || À Paris, l'accélération de la pesanteur est de 9,81 m♦s−2.
1 Une expérience unique sur l'accélération des corps fait découvrir les lois de leur chute.
d'Alembert, Encycl., Discours préliminaire.
2 La rapidité de sa chute (d'un objet) peut être calculée et l'accélération de cette chute pour un lieu donné est constante.
A. Maurois, Un art de vivre, I, 6, p. 28.
(1845). Astron. || Accélération d'une planète : variation de la vitesse de translation d'une planète sur son orbite elliptique.
3 (V. 1960). Écon. || Principe d'accélération (ou principe d'amplification de la demande dérivée) : phénomène selon lequel la variation de l'investissement a une amplitude supérieure à la variation de la demande finale de biens de consommation qui l'a provoquée.
COMP. Post-accélération.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Acceleration — Accélération L accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse; en physique, plus précisément en cinématique, l accélération est une grandeur vectorielle qui indique la modification affectant la vitesse d un mouvement en fonction… …   Wikipédia en Français

  • acceleration — I noun dispatch, expedition, expeditious performance, hastening, hurrying, increase of speed, quickening, shortening of time, speedup, spurt, stepping up a pace associated concepts: acceleration clause, acceleration doctrine, acceleration of a… …   Law dictionary

  • Acceleration — Ac*cel er*a tion, n. [L. acceleratio: cf. F. acc[ e]l[ e]ration.] The act of accelerating, or the state of being accelerated; increase of motion or action; as, a falling body moves toward the earth with an acceleration of velocity; opposed to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Acceleration — Ac*cel er*a tion, n. [L. acceleratio: cf. F. acc[ e]l[ e]ration.] The act of accelerating, or the state of being accelerated; increase of motion or action; as, a falling body moves toward the earth with an acceleration of velocity; opposed to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • acceleration — of a point is the time rate of change of the velocity of the point. centripetal acceleration lateral acceleration longitudinal acceleration normal acceleration side acceleration vehicle acceleration …   Mechanics glossary

  • acceleration — The termination of the debtor s right to pay a debt in installments or at a future maturity date. If a debt is accelerated, the debt becomes immediately due and payable. Many contracts have acceleration clauses entitling the creditor to allow for …   Glossary of Bankruptcy

  • Acceleration — Acceleration, Beschleunigung, beschleunigende Kraft, die ein Körper auf die Bewegung eines andern ausübt. – 2. Acceleration des Mondes nennt die Astronomie die Beschleunigung des Mondlaufes um die Erde, in Folge deren dieser immer kürzer wird,… …   Herders Conversations-Lexikon

  • acceleration — Acceleration. subst. f. v. L action d accelerer. Il faut faire telle chose pour l acceleration de l ouvrage …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Acceleration — (v. lat.), 1) Beschleunigung; bes. 2) Vermehrung der Geschwindigkeit; so: A. des Mondes, die immer größer werdende Geschwindigkeit des Mondes, od. die immer kürzere Umlaufszeit des Mondes um die Erde, s. u. Mond; A. der Fixsterne, Verfrühung der… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Acceleration — Acceleration, s. Beschleunigung …   Lexikon der gesamten Technik


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.